Cambodge

Cambodge

Tous les reportages ramenés du Cambodge et de Suisse par Pauline Cancela du Journal Le Courrier et Delux Leang du quotidien Khmer Rasmei Kampuchea.

Formol, borax et pesticides dans les assiettes cambodgiennes

LE REPORTAGE DE PAULINE CANCELA A PHNOM PENH

SECURITE ALIMENTAIRE • Une enquête officielle à révélé la présence d’un très grand nombre de produits toxiques dans l’alimentation au Cambodge. Sans une vraie politique agricole et l’application des normes d’importation, le pays pourrait vivre une catastrophe sanitaire.

Premières victimes : les familles rurales

LE REPORTAGE DE PAULINE CANCELA A PHNOM PENH

Pak Choeun habite au milieu des rizières. Sa baraque en bois marque l’entrée d’un petit village de la province de Ta Khmau au sud de Phnom Penh. Derrière lui, une dizaine d’autres maisons faites de bric et de broc abritent les membres de sa famille et quelques amis. Tous produisent du riz, mais pour leur consommation uniquement. De son improbable étable, qui abrite une seule et unique vache, Pak Choeun sort un vieux paquet d’engrais. On y lit vaguement «phosphate» et «sodium». Le reste est en filipino.

La Suisse romande, l'air du temps est aux produits du terroir

LE REPORTAGE DE DELUX LEANG EN SUISSE

Vous voulez payer moins chers vos fruits et légumes de saison tout en soutenant les producteurs locaux ? Tournez-vous vers l’Agriculture contractuelle de proximité (ACP). En Suisse Romande, cette nouvelle forme de commercialisation des produits de la terre a pris son envol en 2003. Le principe est simple. Le client commande d’avance au paysan ses fruits et légumes et les produits lui sont livrés au moment de la récolte. En court-circuitant la grande distribution, les ACP permettent de récréer un lien social entre les consommateurs et le monde paysan tout en assurant un revenu lissé aux producteurs. Et l’on redécouvre que les produits de la terre vivent au rythme des saisons et que les carottes sont parfois fourchues, n’en déplaisent aux normes imposées par la grande distribution.