L'agriculture haïtienne ne suffit pas à nourrir sa population

LE REPORTAGE DE DELPHINE BULLIARD EN HAÏTI, Publié dans Haïti

L'agriculture haïtienne ne suffit pas à nourrir sa population

Le climat haïtien est propice à la production de fruits et légumes. Pourtant, l’agriculture du pays ne suffit pas à rassasier sa population.

Selon la Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif, la production indigène fournirait, actuellement, un peu plus que 44% des besoins en calories alimentaires.

Le recours aux importations est donc nécessaire, malgré les coûts sociaux, environnementaux et économiques qu’elles engendrent.

L’intensification des cultures par le biais de la chimie semblerait être une alternative à cette crise alimentaire même si elle pose de grands problèmes au niveau du développement durable. La production biologique – ou le retour à la production biologique – des fruits et légumes n’est toutefois pas une rareté même si elle ne fait pas l’objet d’une réglementation.

Ecouter le reportage de Delphine Bulliard