Articles taggés avec: ATS

La logistique à la base de l'aide humanitaire

UN REPORTAGE DE SEREINA DONATSCH AU KENYA - MEDIA DE REFERENCE : ATS

Pour faire face aux crises humanitaires dans le monde, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) doit anticiper et savoir réagir immédiatement. Fournir les quantités adéquates au bon endroit et dans les délais les plus brefs relève de la gageure en l’absence d’une logistique adaptée.

Le CICR aide les familles à se retrouver

UN REPORTAGE DE SEREINA DONATSCH AU KENYA - MEDIA DE REFERENCE : ATS

Dans des situations de conflits ou de catastrophes naturelles, les familles se retrouvent fréquemment dispersées. Les proches sont alors sans nouvelles de leur enfant, époux ou parent, annihilés par l’angoisse. Pour leur venir en aide, le Comité International de la Croix Rouge (CICR) leur permet de reprendre contact entre eux notamment par téléphone ou messages manuscrits.

Le CICR face aux nouveaux conflits armés

UN REPORTAGE DE SEREINA DONATSCH AU KENYA - MEDIA DE REFERENCE : ATS

Au cours des vingt dernières années, les conflits armés internationaux sont devenus plus rares. La guerre entre différents pays a cédé la place à des affrontements entre un Etat et des groupes armés ou des combats entre factions rebelles. Ces violences souvent intercommunautaires impliquent une multitude d’acteurs qui complexifient la situation.

A l'occasion du 150e anniversaire du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), le chef de la délégation d'Afrique de l'Est, Christoph Luedi, analyse de quelle façon cette transformation de la nature du conflit a également eu un impact sur la mise en œuvre du mandat de l'organisation: la protection et l’assistance aux victimes des conflits armés, notamment aux détenus.

Ouganda : l'exode des réfugiés congolais

UN REPORTAGE DE SEREINA DONATSCH EN OUGANDA - MEDIA DE REFERENCE : ATS

Depuis avril 2012, les combats opposant les forces gouvernementales aux groupes rebelles dans l'est de la République Démocratique du Congo (RDC) ont déplacé quelque dizaines de milliers de personnes vers l'Ouganda. La majorité d'entre eux traversent le poste-frontière de Bunagana vers le district de Kisoro (sud-ouest de l'Ouganda), un havre de paix après avoir fui la violence dans leur village.