Articles taggés avec: Presse écrite

Carl-Alex Ridoré, premier préfet noir de Suisse: socialiste et fribourgeois à part entière

LE REPORTAGE D'OMAR DIOUF EN SUISSE

(Fribourg) - L’intégration de plus d’un million et demi étrangers dans la vie sociale et politique helvétique relève surtout d’une volonté individuelle. Carl-Alex Ridoré, militant socialiste, élu premier préfet noir de Suisse, refuse ainsi d’être un cas révélateur. Rencontre à Fribourg avec cet avocat de profession, né en Suisse de parents haïtiens.

Ricardo Lumengo, député d'origine angolaise: «En Europe, la loi suisse est des plus exigeantes pour la naturalisation»

LE REPORTAGE D'OMAR DIOUF EN SUISSE

(Berne) - Député suisse d’origine angolaise, Ricardo Lumengo trouve que la loi helvétique sur la naturalisation est encore beaucoup plus exigeante que celle des pays voisins. Entretien avec ce socialiste de 48 ans, dont 28 passés en Suisse et seul élu noir, en octobre 2007, au Parlement fédéral à Berne.

Droit de vote et d'éligibilité des étrangers: les bons points de la Suisse romande

LE REPORTAGE D'OMAR DIOUF EN SUISSE

Considéré en Europe, comme un pays aux lois de naturalisation assez rigides, la Suisse accorde pourtant, à travers ses cantons, le droit de vote et d’éligibilité au plus d’un million et demi d’étrangers vivant parmi sa population.

Energies nouvelles, fruit de la passion individuelle

LE REPORTAGE D'ALBERT TWIZEYIMANA EN SUISSE

En Suisse, biogaz, géothermie, photovoltaïque et autres énergies renouvelables nécessitent des équipements chers. Alors que les appuis étatiques restent souvent insuffisants pour l’épanouissement de ces énergies locales, des passionnés montrent l’exemple. Comme George Martin ou Daniel Tiercy, dans le canton de Vaud.

Le fleuve béni des Niaméens menacé par la pollution

UN REPORTAGE DE LEILA FERNANDEZ AU NIGER

Long de 4184 kilomètres, le troisième plus grand cours d'eau d'Afrique, le fleuve Niger, traverse l'ouest du Niger et sa capitale Niamey. Source de vie indispensable aux Niaméens, il est gravement menacé par les eaux usées et les déchets chimiques de la ville qui y sont quotidiennement déversés.

Les dernières girafes de l'Afrique de l'Ouest vivent au Niger

UN REPORTAGE DE LEILA FERNANDEZ AU NIGER

A une cinquantaine de kilomètres de Niamey, dans le région de Kouré, au coeur de la brousse tigrée, vivent les dernières girafes de l’Afrique de l’Ouest. Victimes du braconnage et suscitant l'inimitié des agriculteurs il y a quelques années encore, elles sont désormais jalousement protégées par les villageois.

Sous les pavés, les sacs en plastique

UN REPORTAGE DE LEILA FERNANDEZ AU NIGER

Les sacs en plastique sont partout à Niamey: volant au gré du vent, s'accumulant sur les tas d'ordures, accrochés aux bosquets ou flottant sur le fleuve Niger. Afin d'assainir le paysage, une association les récupère pour en faire des pavés destinés à recouvrir les rues en terre de la ville.

A Niamey, la rue en guise de dépotoir

UN REPORTAGE DE LEILA FERNANDEZ AU NIGER

Ville de près d'un million d'habitants, Niamey, capitale du Niger, est confrontée à une explosion démographique qui l'expose à une insalubrité toujours plus menaçante. Au moins 750 tonnes de détritus y sont produits chaque jour, dont seuls 10% gagnent la décharge municipale, selon les autorités. Le reste s'amoncelle dans les rues.

Pleins feux sur « Festi’Neuch» mais aussi place au sommeil des bonnes gens!

UN REPORTAGE DE SOULEY ONOHIOLO EN SUISSE

Entre splendeurs d’un festival haut en couleurs et en bruits et besoin de sommeil des habitants de la ville, un compromis a été âprement négocié entre les deux extrêmes. Retour sur un bras de fer qui s’est terminé en heureux compromis.

Comment un festival perturbe en profondeur la vie d’une commune

UN REPORTAGE DE SOULEY ONOHIOLO EN SUISSE

Charles Chammartin, président de l’Association des propriétaires et résidants voisins des Jeunes-Rives, parle du Festi’Neuch, de ce qui fâche, mais surtout de comment s’est organisée la mobilisation pour la défense des intérêts des gens voisins de la zone où se tient le festival.

Le ver est dans le fruit

UN REPORTAGE DE SOULEY ONOHIOLO EN SUISSE

A la Maladière, quartier de Neuchâtel, les associations de quartier s’insurgent contre la pose de mâts géants. Et ce n’est ni pour des raisons d’esthétique ou de nuisances sonores, mais simplement parce ces constructions ne sont pas conformes aux textes législatifs. La population tient à être partie prenante dans les décisions des autorités.

«On n’aura jamais assez de forces de l’ordre pour couvrir le territoire»

UN REPORTAGE DE DELPHINE WILLEMIN AU CAMEROUN

Les autorités du Cameroun voient-elles d’un bon œil les structures parallèles aux forces de l’ordre, créées par la population pour assurer sa propre sécurité? Ces comités de vigilance ne leur font-ils pas de l’ombre? Les réponses du directeur de la Police judiciaire à Yaoundé, au sein de la Délégation générale à la sûreté nationale.

Sans argent, les stratégies d’autodéfense sont des échecs

UN REPORTAGE DE DELPHINE WILLEMIN AU CAMEROUN

Chaque quartier de Yaoundé, capitale du Cameroun, tente de mettre en place des comités d’autodéfense – ou de vigilance - pour lutter contre le banditisme. Le problème, c’est que la population n’est pas toujours prête à mettre la main au porte-monnaie pour payer les vigiles. Exemple dans le quartier périphérique Ngoulemekong.

Insécurité routière En Suisse, la prévention de proximité paie bien

REPORTAGE DE MICHAËL RODRIGUEZ ET FERNAND NOUGWLIGBÈTO

Pas de sécurité routière effective sans l’implication réelle des usagers de la route et des populations à la base. Exemple en Suisse où les résultats obtenus sont plutôt encourageants même s’il reste encore à faire.

Taxi-moto à Cotonou: un gagne-pain qui coûte des vies

REPORTAGE DE MICHAËL RODRIGUEZ ET FERNAND NOUGWLIGBÈTO

Très prisés des habitants de Cotonou, la capitale économique du Bénin, les taxi-motos sont à l'origine de beaucoup d'accidents et de pollution. La mairie mise sur la création d'un réseau de bus, qui se fait attendre.